Pourquoi la critique ?

Dans « Je t’aime…
Moi non plus », Maria de Medeiros s’est intéressée
aux rapports de la critique avec les cinéastes.

Christophe Kantcheff  • 8 juillet 2010 abonné·es

Quelle mouche a piqué Maria de Medeiros pour qu’elle ­consacre un film à la critique ? La critique (ici de cinéma) est suffisamment méprisée, et en voie d’extinction, pour que Je t’aime… Moi non plus soit salué d’emblée. Maria de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes