Une femme dans le vent

Céline Bonacina souffle un air de fraîcheur dans les anches du jazz français.

Tout comme Géraldine Laurent (alto) et Sophie Alour (ténor), la saxophoniste Céline Bonacina (baryton) est une artiste à part entière. Aucune condescendance dans cette constatation : le monde du jazz, qui a longtemps cantonné les femmes au chant, parfois au piano, a surmonté d’anciens préjugés, permettant que, parmi les jeunes souffleurs dont la créativité éclate, se trouvent également des musiciennes. Céline Bonacina se fit d’abord remarquer dans des concours (La Défense 2007, Tremplins jazz de La Ciotat…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Grève du 13 janvier dans l’Éducation nationale : dans le cortège, le malaise est partout

Sur le vif accès libre
par et ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.