Val dans le texte

Nous publions ici quelques extraits
de la lettre de Philippe Val adressée aux salariés de France Inter, vendredi 25 juin.

Politis  • 1 juillet 2010 abonné·es

« Lorsque, dans un bateau, il n’y a plus ni roulis ni tangage, c’est qu’il est en cale sèche, ce qui n’est jamais bon signe. On ne peut pas dire que ce soit le cas de notre radio. Ça roule

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes