Débat pour les sanctions

Politis  • 23 septembre 2010
Partager :

« Inadmissible ». C’est le terme employé par les principaux syndicats de l’Éducation nationale et fédérations de parents d’élèves pour qualifier la manière dont le ministre de l’Éducation gère le dossier sur le principe des sanctions dans les collèges et les lycées. Pas de délibération « valable » devant le Conseil supérieur de l’éducation (CSE), pas de communication du projet de circulaire d’application. « Le débat sur les sanctions à l’école mérite bien mieux qu’un passage en force au CSE », estiment les organisations mobilisées. Celles-ci demandent au ministre « de renoncer à sa méthode autoritaire » et d’ouvrir la discussion.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don