Didier Porte persiste et signe

Comme annoncé au début de l’été, le chroniqueur viré de France Inter publie un ouvrage retraçant les circonstances de son licenciement.

Jean-Claude Renard  • 16 septembre 2010 abonné·es
Didier Porte persiste et signe

Dur métier que de faire de l’humour sérieusement. On en paye vite les pots cassés. En masse. Chroniqueur durant deux lustres à France Inter, Didier Porte en a fait les frais avant les vacances estivales. L’humoriste avait annoncé pour cette rentrée un pavé livrant les tours et les détours de son

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 3 minutes