Le bras de fer continue

Malgré l’ampleur de la contestation contre la réforme des retraites, Nicolas Sarkozy et son gouvernement sont décidés à en maintenir l’essentiel. Au risque de la radicalisation.

Thierry Brun  • 9 septembre 2010 abonné·es
Le bras de fer continue
© PHOTO : MICHEL SOUDAIS

«On avait des acquis sur la pénibilité pour notre retraite, mais avec la réforme on ne sait pas ce qu’ils vont devenir. On est prêt à travailler un peu plus, mais pas jusqu’à 60 ans » , raconte devant ses collègues ce sapeur-pompier professionnel venu de Versailles à Paris pour manifester de la place de la République à Nation. Il se dit motivé et participe à sa première manifestation sur les retraites. Comme beaucoup, il souligne les injustices créées par le ­projet de réforme. La CFDT en a fait un slogan pour l’occasion : « Retraites : contre une loi injuste, pour une réforme

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 6 minutes