Le Nigeria empoisonné par le pétrole

L’exploitation des hydrocarbures dans le sous-sol nigérian entraîne des dégâts environnementaux et sanitaires considérables. Des multinationales, principalement européennes, sont en cause.

le Nigeria est le pays rêvé pour les majors pétrolières. L’extraction de plus de 2 millions de barils par jour d’un brut de très grande qualité a fait la fortune des américaines ExxonMobil ou Chevron, de l’anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell, de l’italienne Eni ou de la française Total. Grâce à la richesse incomparable du sous-sol du delta du Niger, cet État fédéral est devenu le 3e plus gros vendeur d’hydrocarbures parmi les pays de l’Opep. Ses ports exportent ainsi autant de pétrole que les riches…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents