Services lucratifs

Un décret publié cet été obligera le secteur social et médico-social à faire des appels à projets.

Clémentine Cirillo-Allahsa  • 9 septembre 2010 abonné·es

Publié en pleine trêve estivale, un décret [^2] constitue une révolution pour près de 35 000 prestataires du secteur social et médico-social. Le gouvernement a présenté vendredi 3 septembre le contenu de ce texte applicable depuis le 1er août à l’ensemble des établissements

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes