Squatteurs épargnés

Politis  • 23 septembre 2010
Partager :

Les squatteurs du somptueux bâtiment inoccupé de la place des Vosges, à Paris, respirent un peu. Le collectif Jeudi noir se félicite « des propositions de bon sens » de la cour d’appel de Paris du 16 septembre. Face aux pénalités records réclamées jusqu’alors aux occupants-militants, le juge souhaite que les parties trouvent un accord amiable. À plus long terme, le débat sur la destination d’un bâtiment historique privé, mais inoccupé depuis plus de quarante-cinq ans, revient sur le devant de la scène. « Cet immeuble pourrait accueillir des logements sociaux, des équipements culturels ou une pépinière d’entreprises solidaires », avance Jeudi noir.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don