Un pouvoir inquiétant

Nous voilà donc au milieu du gué. Une semaine après les manifestations du 7 septembre, et une dizaine de jours avant le prochain rendez-vous de la rue, jeudi 23. Comme indifférente à la rumeur de la ville, l’Assemblée nationale suit son bonhomme de chemin. Vendredi dernier, les députés ont voté le fameux article fixant à partir de 2018 l’âge légal du départ à la retraite à 62 ans, biffant d’un trait un acquis social majeur. Signe des temps, la question du financement, abordée avec le parti pris social que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.