Exiger l’application du droit par Israël

Michèle Sibony, coprésidente de l’UJFP*, s’insurge contre les procès engagés contre plusieurs militants du mouvement de solidarité avec la Palestine et commandés par la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie.

Michèle Sibony  • 7 octobre 2010 abonné·es

Les associations du mouvement de solidarité français ont répondu à l’appel de la campagne Boycott Désinvestissement et Sanctions (BDS) lancé par la société civile palestinienne en 2005. La complicité des gouvernements européens, et tout particulièrement du gouvernement français, qui, tout en refusant d’appliquer les sanctions requises par les accords européens, renforcent

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes