La colonisation économique en procès

Un collectifs d’associations porte plainte contre l’entreprise israélienne Agrexco : des produits agricoles importés en France estampillés « Israël » proviennent en grande partie des territoires occupés.

Lucie Karasinski  • 7 octobre 2010 abonné·es
La colonisation économique en procès
© Photo : guyot/AFP

S’appuyer sur le droit économique pour soutenir les droits de l’homme en Palestine. Tel est le pari fait par six associations françaises [^2] qui ont annoncé, le 15 septembre, leur intention de porter plainte en référé le 20 octobre au tribunal de commerce de Créteil contre la société israélienne agroalimentaire Agrexco. Toutes membres de la Coalition contre Agrexco [^3], ces organisations espèrent démontrer que les traités de coopération économique, accordant une

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes