Menaces contre l’AME

Politis  • 14 octobre 2010
Partager :

Un amendement de la loi sur l’Immigration votée le 12 octobre entend supprimer l’accès aux soins des personnes sans autorisation de séjour. L’aide médicale d’État (AME) vise à protéger la santé des plus précaires pour éviter l’aggravation des pathologies et donc les souffrances et les coûts ultérieurs. Pour Médecins du monde, l’augmentation du nombre de bénéficiaires est due « à l’augmentation des déboutés du droit d’asile et aux restrictions du droit au séjour […], mais aussi au nombre croissant d’étrangers en situation régulière indûment orientés vers l’AME, alors qu’ils devraient relever de l’assurance-maladie » . Comme les Roms roumains et bulgares, ressortissants communautaires, qui en ont été exclus en 2008.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don