Décrypter les étiquettes

Que faire ? Il faut, même en déplorant que manger sainement devienne un véritable métier, lire soigneusement les étiquettes des produits alimentaires. À éviter, par exemple, et pour faire un premier tri : « produit de montagne » , « saveur de l’année » , « à l’ancienne » ou « naturel » . Ces mots n’ont pas de signification légale garantie et masquent mal une production industrielle. Ainsi que « fermier » , sauf parfois pour la volaille (et encore !). Et la mention « conforme à la législation » rappelle…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.