« L’armée la plus immorale du monde »

Nurit Peled est une grande figure du pacifisme israélien. Fille du général Matti Peled, qui dès 1967 a choisi de s’opposer à la colonisation, et mère d’une jeune fille qui a péri dans un attentat palestinien, elle commente la nomination d’un chef d’état-major adjoint de l’armée.

Le grand étonnement qui a salué la nomination de Yair Naveh a lui même quelque chose d’étonnant. Car, après tout, qui pouvait être nommé chef d’état-major adjoint sinon lui ?Qui d’autre aime autant à assassiner d’emblée quiconque lui paraît suspect, à tuer immédiatement tout ce qui bouge, à détruire, à dévaster, à conquérir, à écraser ? Yair Naveh est l’un des meilleurs fils de l’armée, il a appris tout ce qu’il fallait apprendre et il a fait ses preuves sur le terrain. La Haute Cour de justice n’a pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents