Mon proprio est solidaire

En échange d’un loyer inférieur au marché, une association gère votre bien immobilier.

Xavier Frison  • 9 décembre 2010 abonné·es

En France, 600 000 enfants mal-logés restent à la porte des 400 000 maisons et appartements désespérément vacants. Face à ce constat, l’association Habitat et humanisme

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes