Siné contre Val …

… et une nouvelle claque sur la tête (à …) du dirlo de France-Inter !

Bernard Langlois  • 10 décembre 2010
Partager :
Siné contre Val …

En l’occurrence, sur celle de l’ancien patron de Charlie (et toujours sauf erreur son principal actionnaire), puisque c’est l’hebdo que le tribunal de grande instance de Paris vient de condamner à verser 40 000 euros de dommages et intérêts à ce vieux Bob !

On se souvient que suite à une chronique bien saignante dans laquelle Siné brocardait l’arrivisme de Jean Sarkozy, le petit potentat Val lui avait signifié son renvoi immédiat, sous prétexte d’antisémitisme [^2] !

Déjà blanchi de cette accusation ridicule par un précédent jugement, le dessinateur peut savourer les attendus de ce nouvel arrêt : « Il ne peut être prétendu que les termes de la chronique de Siné sont antisémites… ni que celui-ci a commis une faute en les écrivant (…)   «  , qui souligne en outre la responsabilité du directeur de publication (Val donc) censé relire ce qui paraît dans les colonnes de son canard, et qui lui reproche en prime l’absence de préavis.

Claque, claque et reclaque : et 40 000 euros pour que Siné boive un coup à notre santé !


Illustration - Siné contre Val …

La suite dans [sa zone hebdomadaire !
->http://lazone.sinehebdo.eu/zone-32.html]

[^2]: Rappelons la phrase de la chronique incriminée : « Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don