Transparence sur le Médiator

Politis  • 2 décembre 2010
Partager :

L’affaire du Médiator ne cesse de rebondir. Le laboratoire Servier, qui commercialisait jusqu’en 2009 ce médicament accusé d’avoir entraîné au moins 500 morts, apporte un démenti le 21 novembre ( le Monde ) par la voix de Jacques Servier, personnalité au carnet d’adresses influent, réputé très « généreux » avec les médecins. Quelques jours plus tard, l’Association française des diabétiques (AFD) lance un appel à témoins et une pétition nationale « pour que toute la lumière soit faite » . « Plus de transparence dans les études, les circuits de contrôle, la validation des essais cliniques, la mise sur le marché des médicaments et l’information des prescripteurs » , réclame l’association. Prescrire, revue médicale totalement indépendante qui mettait en garde contre le Médiator depuis 2005, gagne des galons.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don