Un poème (extrait) …

… trouvez l’auteur.

Bernard Langlois  • 2 décembre 2010
Partager :

Tout semblait sans issue nos poings au fond des poches/
Partout cette taie grise et l’effroi dans le dos/
Tombereaux de décrets tombant comme à la hache/
On remontait bien haut le drap des soumissions

Tout semblait dérisoire on pressentait le pire/
Une rage rôdait avec ses chiens errants/
Des camions fous passaient hurlants dans les giclées/
Et l’on humait partout l’âcre odeur des désastres

(…)

Illustration - Un poème (extrait) …

( Edvard Munch/ Le Cri )

Tout semblait mortifère comme à jamais perdu/
La planète hoquetait ses dernières saisons/
Tout espoir étranglait ses derniers rossignols/
Et rien à l’horizon pas même une hypothèse …

Vingt dieux réveillez-moi vite un matin d’été/
Dans les bourdonnements les parfums les bruits d’ailes/
Peut-être au fond n’était-ce qu’un simple cauchemar/
Que la nuit s’évapore dans les splendeurs du jour !

Vendredi 3, 17 H. La réponse :

Jean Vasca est donc bien l’auteur de ce fort poème ( “Un simple cauchemar ? ” ), un des quatorze titres de son dernier CD [^2] .

Il est l’un de ces chanteurs (ACI, comme on dit : auteurs-compositeurs-interprètes) qui cheminent depuis toujours en marge du Chobize et de toute cette foire aux vanités qui s’ébroue sur les écrans sous la houlette d’amuseurs publiques ou de nunuches décorées …

C’est dire comme la route est pentue, qu’on n’y roule pas toujours carrosse et que les œuvres, auto-produites, ne remplissent pas les bacs des grandes surfaces — seuls endroits, ou peu s’en faut, où l’on trouve encore des disques, aujourd’hui que les disquaires ont disparu.

C’est dire aussi que ce qu’on perd en (apparentes) facilités de carrière, on le gagne en liberté (ça va de soi) mais aussi en fidélité et gratitude d’un public peu à peu rassemblé et de moins en moins clairsemé.

Ils sont quelques -uns comme lui, [dont je vous touche deux mots à l’occasion …
->http://www.politis.fr/Trouvez-l-auteur,11504.html]

Le dernier CD de Jean s’appelle : « L’incertitude, l’insoumission … et les étoiles » .


Illustration - Un poème (extrait) …


Textes puissants et beaux, comme l’ensemble de son œuvre, musiques au lyrisme assumé [^3], et l’ensemble, comme toujours, servi par la voix magnifique de ce poète-barde qui « erre parmi les îles noires de la nuit/ Guetteur d’infini/ Comme on attend l’éclaircie/ Aux vents du hasard/Des mystères de l’entrevoir/En ces territoires/De brumes et de brouillards … »

Si vous ne connaissez pas encore Vasca,[ c’est une rencontre à ne pas rater.

->http://www.socadisc.com/catalogue.php?label_id=210 ]

[^2]: Le 24 ème, c’est dire qu’il n’est pas un perdreau de l’année !

[^3]: Guitares : Jacky Tricoire, violon, alto : Jean-Lou Descamps, accordéon Adam Borek, claviers, prise de son, direction musicale : Robert Suhas

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 3 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don