À contre-courant / FED : 1, Cantona : 0

Christophe Ramaux  • 6 janvier 2011 abonné·es
La Banque centrale américaine (FED) a lancé un nouveau programme (QE2, pour Quantitative Easing 2) d’achat d’obligations publiques de 600 milliards de dollars. Faut-il s’en désoler ? C’est la position des libéraux [^2]. Mais elle est partagée bien au-delà, y compris dans les rangs de la gauche non libérale. Avec au fond la même argumentation :
Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes