Entre Maigret et Salomon

Affaires politico-financières, terrorisme, santé publique : le juge d’instruction est saisi des dossiers les plus sensibles, mais la fonction est menacée.

Ingrid Merckx  • 6 janvier 2011 abonné·es

Supprimer le juge d’instruction, Nicolas Sarkozy en rêve. Le chef de l’État a bien tenté de réaliser son vœu en 2009 en créant un juge « de l’instruction » dépendant du parquet, donc du pouvoir politique. C’était une des mesures phares de la réforme

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
L'art d'enterrer les affaires
Temps de lecture : 3 minutes