Dossier : Une école pour l'élite ?

Le culte de la performance

L’enquête Pisa de l’OCDE sur les performances des élèves pointe le creusement des inégalités. Elle sert aussi une politique néolibérale défendue par la même organisation ainsi que par le gouvernement.

Le 7 décembre dernier, la machine gouvernementale s’est mise en branle puis emballée autour d’une enquête internationale sur l’école, au succès médiatique planétaire. Le ­mi­nistre de l’Éducation, Luc Chatel, assure en personne la présentation des résultats 2009 du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (Pisa), une évaluation triennale pilotée par l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), chantre du néolibéralisme. Ce thermo­mètre international évalue les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents