Mélenchon soigne sa gauche

En annonçant qu’il souhaitait porter les couleurs du Front de gauche en 2012, le député européen a mis les formes pour ne pas froisser son allié.

Michel Soudais  • 27 janvier 2011 abonné·es

Et de quatre. Après l’annonce officielle de la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour porter les couleurs du Front de gauche en 2012 – un front dont il souhaite l’élargissement –, suivie quelques heures plus tard par celle de Maxime Gremetz, député apparenté communiste, ce ne sont pas moins de quatre candidats qui ont répondu à l’appel à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 3 minutes