Dossier : Une école pour l'élite ?

Un black-out gouvernemental ?

Y aura-t-il en France un débat public sur l’exploitation des gaz de schiste ? On connaît la propension du pouvoir à cultiver l’opacité en matière de choix énergétique, le nucléaire par exemple. Les gaz de schiste semblent prendre la même pente : des permis d’exploration délivrés en toute discrétion en 2010 suivis, comme par hasard, d’une réforme du code minier décidée ce 19 janvier par ordonnance par Éric Besson, en charge de l’Industrie. Mais la pression monte. Trois cents personnes se sont réunies fin…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.