Un calendrier de choc

Lors de ses vœux, Nicolas Sarkozy a présenté ses chantiers pour 2011. Le social est en première ligne.

Thierry Brun  • 6 janvier 2011 abonné·es

Nicolas Sarkozy a prévenu : il ne peut se « payer le luxe d’une année d’immobilisme préélectoral » . Après les retraites, les universités, la justice, etc., la liste des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes