Un risque sectaire

Il existe une poignée d’établissements musulmans en France, créés à la demande des familles. Bilan mitigé.

Dans le coin d’un bâtiment de deux étages, au milieu des commerces de la zone franche urbaine du sud de Grenoble, l’école privée musulmane La Plume accueille une centaine d’enfants de la maternelle au CM2. Huit classes de quinze élèves, qui suivent le programme de l’Éducation nationale ainsi que des cours d’arabe et de Coran. La Plume est l’une des toutes premières écoles privées musulmanes de France. Créée en 2001 sous forme associative par une dizaine de mères, elle a obtenu la reconnaissance de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents