Dossier : Une école pour l'élite ?

« Une indifférence aux élèves en difficulté »

Chercheuse en sciences de l’éducation, Nathalie Mons* explique comment l’enquête Pisa nourrit le débat sur les politiques éducatives et la remise en cause du collège unique.

Politis : Comment expliquer l’accueil réservé depuis mi-décembre aux résultats des tests Pisa ? Nathalie Mons : De façon générale, cette enquête est instrumenta­lisée par les politiques et les syndicats, chacun l’utilisant pour appuyer son point de vue, en lui faisant parfois dire ce qu’elle ne peut pas vraiment montrer. Les évaluations internationales des élèves existent depuis la fin des années 1950 et elles ont deux visages : un outil scientifique pour mieux connaître et comprendre les élèves, mais…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents