Les banques françaises en première ligne

Des établissements comme la BNP Paribas ou la Société générale participent aussi à la spéculation sur les produits alimentaires. Et incitent les particuliers à en faire autant.

Thierry Brun  • 17 février 2011 abonné·es

Nicolas Sarkozy s’est récemment érigé en donneur de leçons à Davos pour inciter les dirigeants des pays membres du G20 à soutenir une régulation des marchés spéculatifs des matières premières. Il devrait balayer devant sa porte… Car les principales banques françaises jouent un rôle non

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes