Monde arabe : après la liberté, le pain…

Après l’explosion populaire célébrant le départ de Moubarak, le bonheur des Égyptiens se lit sur les visages. Pour le moment, les habitants semblent accorder leur confiance aux militaires. Pourtant, après la révolte politique, les mouvements sociaux se multiplient dans le pays.

Leïla Minano - Youpress­­­  • 17 février 2011 abonné·es
Monde arabe : après la liberté, le pain…
© Photo : UGARTE / AFP

C’est comme si rien ne s’était passé. Place Tahrir, les commerces ont rouvert leurs portes, les voitures circulent de nouveau. On distingue maintenant les arbustes qui avaient disparu sous les tentes et les bâches. Le concert des klaxons a remplacé les discours des révolutionnaires et les slogans scandés dans les cortèges. Table rase du camping géant, de la fête populaire anti-Moubarak. Il y a bien quelques passants qui, drapeau à la main, se promènent sur les trottoirs, mais plus l’ombre

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes