« Notre passé est révolutionnaire, notre présent doit l’être aussi »

Meriem Laribi  • 17 février 2011 abonné·es

Plusieurs personnalités sont venues manifester leur opposition au pouvoir, dont des avocats de renom et même l’ex-Premier ministre Ahmed Benbitour. Quelques artistes installés en France ont fait le déplacement, dont Amazigh Kateb, fils de l’écrivain Kateb Yacine et chanteur engagé très populaire.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes