Dossier : La vérité sur le modèle allemand

La convergence fiscale, un outil pour la surenchère libérale

De part et d’autre du Rhin, les gouvernements de droite citent leur voisin en exemple. En prenant soin de n’insister que sur les aspects qui les arrangent, notamment les allégements d’impôts.

Le modèle allemand sert parfois à dire tout et son contraire. Au printemps 2009, Nicolas Sarkozy prenait Berlin en exemple pour défendre le bouclier fiscal français. À l’automne 2010, la majorité fait machine arrière. Elle souhaite désormais supprimer ce bouclier fiscal et alléger l’impôt sur les grandes fortunes (ISF), afin, dit-elle, de rapprocher le système français de l’allemand. Car il n’existe effectivement pas de bouclier fiscal outre-Rhin. Et l’impôt sur le patrimoine y a été abandonné en 1997.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.