«L’Étrange Affaire Angelica» : Merveilleux Oliveira

Le cinéaste portugais se joue des frontières entre vie et trépas, exploitant toute la magie du cinéma.

Christophe Kantcheff  • 17 mars 2011 abonné·es

Voici encore un film présenté à Cannes l’an dernier qui, comme Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures, la palme d’or d’Apichatpong Weerasethakul, rend mouvantes les frontières entre vie et trépas. L’auteur n’en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes