Malaise en psychiatrie

Les établissements psychiatriques ne dérogent pas à la règle de l’informatisation à des fins de meilleure gestion administrative. Depuis 2007, un arrêté les oblige à tenir un recueil d’informations médicalisées en psychiatrie (RIMP), destiné à procéder à une analyse médico-économique de l’activité de soins. Ce fichier, qui recense de nombreuses données concernant les patients hospitalisés ou simplement suivis dans les centres médico-psychologiques, n’aurait donc comme finalité que d’évaluer, pour mieux les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.