Un vote attrape-tout

Le Front national a su agréger les votes d’adhésion et les votes de protestation, des déçus de droite comme de gauche, tout en profitant de la forte abstention.

Michel Soudais  • 31 mars 2011 abonné·es

Dans les 394 cantons où le FN était présent en duel, le parti de Marine Le Pen enregistre un gain de 283 000 suffrages par rapport au 1er tour, soit une progression de près de 50 %, a calculé

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
FN : les racines du mal
Temps de lecture : 2 minutes