Au Carrefour de la mobilisation

Les employés du leader européen de la grande distribution se sont mobilisés pour leurs salaires alors que le groupe mène une quête effrénée de rentabilité. Une grève jugée « historique » par les syndicats.

Erwan Manac'h  • 21 avril 2011 abonné·es
Au Carrefour de la mobilisation
© PHOTO: AFP / Poujoulat

À temps complet, comme gestionnaire de rayon, Élise (un pseudonyme) gagne 1 100 euros par mois malgré ses dix ans d’ancienneté. Sa collègue caissière, au Carrefour de Sevran, gagne « environ 900 euros » , à 30 heures par semaine. La colère gronde parmi les salariés du premier employeur privé de France. D’autant que le groupe a distribué en 2009,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes