Devons-nous sortir de l’euro ?

L’avenir de la monnaie unique est l’objet d’un débat à gauche. Les économistes Jacques Sapir, partisan de la sortie de l’euro, et Dominique Plihon, membre d’Attac, qui défend son maintien, confrontent leur point de vue.

Thierry Brun  • 14 avril 2011 abonné·es
Devons-nous sortir de l’euro ?

Politis : La question de la sortie de l’euro a surgi dans le débat public avec les récents succès électoraux du FN, qui propose le retour au franc. La sortie de l’euro fait aussi débat à gauche depuis quelque temps. Y êtes-vous favorables ?

Dominique Plihon : L’abandon de la monnaie unique aurait plus

d’inconvénients que d’avantages, pour la France en particulier. Contrairement à ce qu’affirme le FN, le retour à des monnaies nationales en Europe ne résoudrait pas le problème du chômage. Les effets bénéfiques de l’arme monétaire nationale retrouvée seraient éphémères car tous les pays se lanceraient dans des politiques de dévaluation compétitives qui se neutraliseraient mutuellement. La politique nationaliste et non coopérative proposée par le FN est incompatible avec les valeurs progressistes et altermondialistes.

Jacques Sapir : Le principe de la monnaie unique ne peut s’appliquer

que sur des économies dont l’homogénéité est forte ou qui consentent à de larges

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 8 minutes