Éric, sois mauvais !

Sébastien Fontenelle  • 21 avril 2011 abonné·es

Avant – je te parle de ça, c’était il y a très longtemps, d’accord ? T’étais pas né(e), je veux dire, alors c’est pas la peine de chercher dans les photos de quand t’étais petit(e). Avant, disais-je, la vie était simple, mais sacrément rustique, dans ce qui est aujourd’hui l’Indre-et-Loire. T’avais la tribu des Oulhamrs, puis, un peu plus loin, sur l’autre pentu flanc de la colline, la tribu des Pas-Oulhamrs, et crois-moi que si un Pas-Oulhamr se mettait en tête de venir

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans
De bonne humeur

Sébastien Fontenelle est un garçon plein d’entrain, adepte de la nuance et du compromis. Enfin ça, c’est les jours pairs.

Temps de lecture : 3 minutes