Faire cesser l’inacceptable

Olivier Le Cour Grandmaison lance un appel à une riposte nationale contre le racisme et la politique d’immigration, et pour la régularisation
des sans-papiers.

« La France se replie sur elle-même. Elle a peur pour son standing, sa tranquillité et même la couleur de sa peau. […] À y regarder de plus près, il y a dans ce pays deux politiques de l’immigration : l’une d’intégration […] pour les bons, c’est-à-dire pour ceux qui ont le type européen ; l’autre de ségrégation et de rejet, dans la plus pure tradition du racisme colonial, pour les mauvais, c’est-à-dire pour ceux qui viennent principalement du continent africain. » Qui est l’auteur de ces lignes d’une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents