L’État au service de JCDecaux

Politis  • 28 avril 2011
Partager :

Le 8 avril dernier, le tribunal
de Cergy-Pontoise a condamné l’État
à verser 9 500 euros à l’association Paysages de France : en 2007, le préfet
du Val-d’Oise avait fermé les yeux
sur l’infraction outrancière de l’afficheur JCDecaux, qui se permettait d’installer
des panneaux publicitaires jusqu’à 50 m2 de surface autour de l’aéroport de Roissy ! Et puis c’est tout ; car il ne se passera rien d’autre, fulmine l’association. Magie des petits arrangements entre industriels et l’État, la loi a depuis opportunément évolué dans le bon sens : elle a régularisé l’installation de panneaux dans les secteurs aéroportuaires, jusqu’à… 50 m2 ! Ça s’appelle le « Grenelle de l’affichage ».

Écologie
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don