Tchernobyl : 25 ans de désinformation

Les autorités internationales du nucléaire minorent considérablement les conséquences sanitaires de l’explosion de la centrale ukrainienne, ignorant les données délivrées par des études indépendantes.

Alison Katz  • 21 avril 2011 abonné·es

Quel est le bilan humain de la catastrophe de Tchernobyl ? Vingt-cinq ans après, la controverse n’est toujours pas close. Et elle porte encore et toujours sur une divergence grotesque : 50 morts ou vingt mille fois plus ? En décembre 2009, l’Académie des sciences de New York (NYAS) publiait le recueil de données scientifiques le plus complet à ce jour [^2] concernant la nature et l’étendue des dommages infligés aux personnes et à l’environnement suite à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Des vérités cachées
Temps de lecture : 5 minutes