« Résister, c’est un acte universel ! »

Radhia Nasraoui, avocate tunisienne, a combattu pendant trente ans la dictature de Ben Ali. Cette figure majeure de l’opposition tunisienne était invitée aux Glières.

Pauline Graulle  • 19 mai 2011 abonné·es

Elle doit mesurer à peine plus d’1,60 m. Mais à la tribune, dans le froid glacial du plateau des Glières, elle dégage une force colossale. Radhia Nasraoui « n’arrête jamais » . Entre ses activités militantes contre la torture, son métier d’avocate, notamment auprès des « prisonniers d’opinion » , et les journalistes qui veulent recueillir son point de vue sur la résistance

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
L'image d'un naufrage
Temps de lecture : 4 minutes