Un bio métier, une belle histoire

À l’occasion de la Quinzaine de l’agriculture biologique, du 1er au 15 juin, rencontre avec Philippe Desbrosses, qui revient sur sa longue expérience à la ferme Sainte-Marthe, en Sologne.

Claude-Marie Vadrot  • 26 mai 2011 abonné·es

L’histoire de la ferme Sainte-Marthe, aux confins sud de la Sologne, raconte la passion de la bio, ses réussites, ses échecs et ses rebondissements dans un milieu qui ne fait pas plus de cadeaux que les autres. Une histoire qui met en scène l’agriculture bio avant la mode, une bio pionnière souvent moquée ; une histoire qui se lit dans les bâtiments, les champs et les arbres. Elle fut et reste le combat tumultueux d’un homme dont la famille est toujours propriétaire de 120 hectares d’une terre relativement pauvre.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 5 minutes