Un pacte pour redonner confiance

Une quinzaine d’associations engagées contre l’exclusion et diverses personnalités de gauche lancent un programme pour changer la société. Avec l’idée d’interpeller les candidats à la présidentielle.

Lucie Legeay  • 12 mai 2011 abonné·es

Trente-quatre engagements pour changer le visage de la société française. C’est l’ambition du Pacte civique qui sera lancé les 14 et 15 mai au palais des Arts et des Congrès d’Issy-les-Moulineaux. Derrière cette initiative d’ampleur pour « redonner confiance » , un collectif d’une quinzaine d’associations engagées sur le terrain de la lutte contre l’exclusion, dont Démocratie et spiritualité, la Vie nouvelle et Poursuivre, qui travaillent sur le projet depuis 2006. Parmi les signataires, également des personnalités telles que les philosophes Patrick Viveret et Bernard Ginisty, Jean-Pierre Dubois, de la Ligue des droits de l’homme, Alain Caillé, du Mauss, ou Hugues Sibille, du Crédit coopératif.

Résolument ancré à gauche, le Pacte civique entend adopter un certain nombre de « comportements porteurs de sens » , et porter les réformes qui vont dans le même sens. Premiers engagements : « Se donner régulièrement des temps de pause pour réfléchir au sens de son action et à l’équilibre de ses responsabilités. Participer de manière constructive au débat public et prendre part aux votes. Assumer ses obligations de contribuables et d’assureurs/assurés sociaux. Consacrer du temps et/ou de l’argent à des ­engagements d’intérêt collectif, de solidarité ou syndicaux » , etc.

« Le changement viendra d’un effort collectif et individuel, c’est pourquoi ce pacte s’adresse tant aux citoyens qu’à des militants et des politiques » , insiste Jean-Baptiste de Foucauld, président de Solidarité nouvelle face au chômage. Une façon de remobiliser le secteur associatif dans la perspective de 2012 ? « Il s’agit de regrouper des idées jusqu’alors disparates sur une plateforme commune » , reprend-il. Première étape avant une version d’interpellation destinée aux candidats à la présidentielle.

Société
Temps de lecture : 1 minute

Pour aller plus loin…

Loi immigration : « Ces décrets fragilisent des personnes déjà en situation de vulnérabilité »
Entretien 18 juillet 2024 abonné·es

Loi immigration : « Ces décrets fragilisent des personnes déjà en situation de vulnérabilité »

Marie-Christine Vergiat, ex vice-présidente de la Ligue des droits de l’Homme (LDH), critique sévèrement la publication de plusieurs décrets relatifs à la « loi Darmanin » votée en décembre, la veille de la démission du gouvernement.
Par Tristan Dereuddre
Geraldine, femme trans et travailleuse du sexe « a été tuée, et demain, ça pourrait être moi »
Reportage 17 juillet 2024 abonné·es

Geraldine, femme trans et travailleuse du sexe « a été tuée, et demain, ça pourrait être moi »

Au rassemblement organisé le 16 juillet à Paris, les personnes trans proches de Géraldine, 30 ans, tuée dans la nuit du 8 au 9 juillet, ont témoigné des violences et des propos transphobes qu’elles subissent au quotidien.
Par Hugo Boursier
Pauvreté : « Tous les indicateurs sont mauvais »
Précarité 12 juillet 2024

Pauvreté : « Tous les indicateurs sont mauvais »

La précarité progresse en France, comme en témoignent les dernières données publiées par l’Insee. Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre, tire la sonnette d’alarme.
Par Maxime Sirvins
« Désormais tout commence »
Enquête 10 juillet 2024

« Désormais tout commence »

Une mobilisation historique de la société civile a permis au Nouveau Front populaire de déjouer les pronostics le 7 juillet. Malgré cette première victoire, tous et toutes appellent à la vigilance et à la construction d’un vrai mouvement de fond pour contrer l’extrême droite.
Par Pierre Jequier-Zalc