Démantèlement de l’éducation prioritaire ?

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


ZONES SENSIBLES
 : c’est dans une brochure des Journées de l’innovation que les acteurs de l’éducation prioritaire ont appris la suppression des Réseaux ambitions réussite à la rentrée 2011. Ou plutôt leur dilution dans le programme Éclair, mis en œuvre dans 105 établissements depuis la rentrée scolaire 2010 pour lutter contre la violence dans les établissements. 
Très bien, mais rien à voir avec la réussite de tous les élèves quel que soit le territoire concerné, déplore l’Observatoire des zones prioritaires. Pour le Snuipp, syndicat du premier degré, le gouvernement démantèle l’éducation prioritaire en catimini.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.