France : le débat s’ouvre enfin

Des personnalités s’élèvent contre une répression absurde des usagers, inefficace et source de délinquance. Une commission parlementaire propose une légalisation contrôlée gérée par l’État.

Olivier Doubre  • 30 juin 2011 abonné·es

Ce sont des données que beaucoup de Français ne connaissent pas, ou mal. Le nombre d’usagers de cannabis (et des autres drogues illicites) continue d’augmenter en France. Ainsi, plus de 9 000 d’entre eux, dont 90 % de consommateurs de cannabis, ont été incarcérés en 2009 (5 241 en 2005) pour « usage simple » ou « usage et détention ». Or, il est difficile de consommer un produit sans faire acte de détention.


Championne en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes