Jazz et Gnawas

Un trio inattendu mêle pianisme moderne et sources marocaines.

Denis Constant-Martin  • 30 juin 2011 abonné·es

Un pianiste allemand, vétéran de la musique improvisée européenne, un musicien marocain, virtuose du oud et imprégné de musique gnawa, un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 1 minute