La comédie des primaires

Voilà qui commence à prendre forme. Nous avions Hollande, Valls, Montebourg, Royal ; depuis ce mardi – quelle surprise ! –, nous avons Aubry. Sans oublier quatre autres candidats, de moindre notoriété, mais tout aussi respectables. À peu de chose près, les « nominés » du Parti socialiste sont désormais connus. Seul Pierre Moscovici peut encore grossir les rangs de cette armada de postulants. C’est donc parmi eux que les femmes et les hommes de gauche seront invités les 9 et 16 octobre à choisir celle ou…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.