Le trombinoscope Facebook déplaît

Christine Tréguier  • 16 juin 2011 abonné·es

Ces dernières semaines, tous les puissants de la planète ont fait ami-ami avec Marc Zuckerberg, le jeune PDG de Facebook. En particulier ceux qui doivent prochainement affronter des élections et veulent se mettre dans les petits papiers du plus grand réseau social. On l’a ainsi vu en costard-cravate plaisantant avec Obama, qui lui a rendu visite dans son QG de Palo Alto. Une relation que Jeffrey Chester, directeur du Center for Digital Democracy, a qualifiée de « malsaine » . Plus récemment, on l’a vu pérorant au e-G8 de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes