Pas très clients de la prostitution

Une proposition de loi portée par le gouvernement et le Parti socialiste entend lutter contre la prostitution en pénalisant les clients. Au risque d’accroître la précarité des travailleurs du sexe.

Audrey Loussouarn  • 9 juin 2011 abonné·es
Pas très clients de la prostitution
© Photo : AFP / Bonaventure

Pour lutter contre la prostitution, pourquoi ne pas réduire la demande afin d’affaiblir l’offre ? Et donc pénaliser les clients. Telle est la proposition de la mission d’information sur la prostitution, qui a rendu son rapport le 13 avril à l’Assemblée nationale après dix mois de travail. Il faut combattre cette « traite des êtres humains », a déclaré la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 4 minutes