Trois cœurs ont fondu à Fukushima

Cuves fissurées, contamination du sol, conséquences pour la vie marine, impact sur la population : l’ampleur de la catastrophe nucléaire japonaise est encore revue à la hausse.

Patrick Piro  • 16 juin 2011 abonné·es

Le spectre Fukushima commence à laisser entrevoir ses contours. Et il est plus sinistre que « prévu » par l’opérateur Tepco, qui n’aura livré, en trois mois, qu’une

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 2 minutes